Allergie et intolérance alimentaire : comment soigner chiens, chats et chevaux ?

Partager cet article

Les animaux de compagnie peuvent souffrir d’intolérance ou d’allergie alimentaire. Cinq universités européennes font le point dans un article paru ce mois.

Les chiens, chats et chevaux peuvent sécréter des immunoglobulines E (IgE) et développer des allergies allant jusqu’au choc anaphylactique. Ces effets sont cependant rarement observés. Ces animaux peuvent aussi, tout comme nous, développer des intolérances alimentaires*.

Les moyens et les réactifs à disposition des vétérinaires pour diagnostiquer ces troubles liés à l’alimentation sont moins développés que ceux à disposition des médecins. Un effort de recherche est nécessaire pour répondre aux besoins des vétérinaires. De plus il n’y a aujourd’hui pas de traitement pour ces maladies que ce soit pour les personnes ou les animaux.

La seule action efficace est d’éliminer l’agent en cause de l’alimentation du malade. Cette méthode qui peut à la fois permettre le diagnostic et le traitement se fera pour les animaux, avec l’aide du vétérinaire.

* réaction anormale de l’organisme à un aliment particulier (gluten, lactose) due au métabolisme et sans présence d’IgE. Cette hypersensibilité alimentaire est plus chronique que l’allergie et plus difficile à diagnostiquer.

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter

🍭🍰 L'absence de certaines bactéries intestinales (Lactobacillus) pousse la #souris 🐁 à manger des aliments ...riches en #sucres (saccharose)
Une nouvelle preuve que le micrbiote intestinal influence le comportement frénétique vers les friandises sucrées

https://t.co/f5bm38tbwL

🧠🐭#Neurosciences: on sait maintenant comment la #kétamine agit sur le #cerveau
Une étude chez la #souris ...décrit un schéma d'activité neuronale fortement modifié dans le cortex cérébral

https://t.co/iNHnyPgBjO

🧠🐭 #Neurosciences et #prion: une étude chez la #souris montre que la mutation d'une protéine à l'origine de la... maladie de #Parkinson protègerait contre l'atrophie multisystématisée

https://t.co/ckT2Z2OjlZ

💉🧐 #Covid19 et #vaccin: une étude révèle que la #vaccination à 2 doses offre toujours une protection ...significative contre les maladies pulmonaires qui résultent de l'infection chez le #macaque 🐒, 1 an après une vaccination à l'age de 2 mois

https://t.co/MicETvfXTq

🧐🐁 Atrophie musculaire et #cancer: 80% des patients sont atteints de fonte musculaire et 30% d'entre eux en ...meurent
Une étude chez la #souris montre les divers mécanismes de cette perte de tissu musculaire

https://t.co/rELyJfVAX4
https://t.co/4rYUPT3GMo

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi