Comment l’industrie de la santé animale contribue-t-elle au bien-être animal ?

Partager cet article

Le SIMV (syndicat de l’industrie du médicament et réactif vétérinaires), a tenu sa conférence annuelle 2018 sous le signe du bien-être animal.

_________________________________________

Le SIMV représente les entreprises du médicament, du diagnostic, des dispositifs et technologies pour la santé animale. Avec plus de 6700 salariés, la France est le premier pays d’Europe en matière de recherche et de production de médicaments et réactifs vétérinaires.

La conférence annuelle du SIMV s’est tenue le 3 juillet sur le thème du bien-être animal. Les vidéos et les présentations des intervenants sont disponibles sur le site : https://simv.org/news/conf%C3%A9rence-annuelle-du-simv-3-juillet-2018

Pierre Mormède, vétérinaire, président du groupe de travail Bien-être animal de l’ANSES, a rappelé que la prise en compte du bien-être animal était une composante majeure de la durabilité de l’élevage.

Clara Marcé, vétérinaire, cheffe du Bureau de la protection animale au Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a présenté les cinq axes d’action de la stratégie de la France pour le bien-être des animaux 2016-2020, des animaux de compagnie aux animaux d’élevage sans oublier les animaux utilisés en recherche scientifique.

Alain Boissy, directeur du Centre National de Référence sur le bien-être animal, a présenté l’organisation, les missions et les actions du Centre.

Christophe Brard, Président de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires, et Jean François Rousselot, Président de l’association française des vétérinaires pour animaux de compagnie, ont présenté les attentes des vétérinaires vis-à-vis des entreprises de la santé animale.

Serge Leterme, Président de Diagnostics for animals, Eric Vandaële, Auzalide santé animale et Marie-Bénédicte Charpentier, La ferme du futur Neovia ont présenté des réponses apportées par les entreprises de la santé animale.

Loïc Dombreval, député des Alpes-Maritimes et Président du groupe d’études parlementaires sur la condition animale, a rappelé le rôle majeur des vétérinaires dans la prise en compte du bien-être animal dans l’élevage et les autres activités professionnelles concernées ainsi que le concept OneWelfare, un seul bien-être pour les animaux et l’humain, parallèle à celui du OneHealth.

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter

🍭🍰 L'absence de certaines bactéries intestinales (Lactobacillus) pousse la #souris 🐁 à manger des aliments ...riches en #sucres (saccharose)
Une nouvelle preuve que le micrbiote intestinal influence le comportement frénétique vers les friandises sucrées

https://t.co/f5bm38tbwL

🧠🐭#Neurosciences: on sait maintenant comment la #kétamine agit sur le #cerveau
Une étude chez la #souris ...décrit un schéma d'activité neuronale fortement modifié dans le cortex cérébral

https://t.co/iNHnyPgBjO

🧠🐭 #Neurosciences et #prion: une étude chez la #souris montre que la mutation d'une protéine à l'origine de la... maladie de #Parkinson protègerait contre l'atrophie multisystématisée

https://t.co/ckT2Z2OjlZ

💉🧐 #Covid19 et #vaccin: une étude révèle que la #vaccination à 2 doses offre toujours une protection ...significative contre les maladies pulmonaires qui résultent de l'infection chez le #macaque 🐒, 1 an après une vaccination à l'age de 2 mois

https://t.co/MicETvfXTq

🧐🐁 Atrophie musculaire et #cancer: 80% des patients sont atteints de fonte musculaire et 30% d'entre eux en ...meurent
Une étude chez la #souris montre les divers mécanismes de cette perte de tissu musculaire

https://t.co/rELyJfVAX4
https://t.co/4rYUPT3GMo

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi