Des animaux de compagnie pour équilibrer la flore intestinale

Partager cet article

Les animaux de compagnie contribuent au bien être de l’enfant mais également à sa santé. Des études montrent que les enfants sont moins prédisposés aux allergies et à l’obésité lorsque la grossesse se déroule en présence d’animaux de compagnie, plus particulièrement les chiens et les chats. Le microbiote intestinal, plus communément appelé flore intestinale pourrait être responsable de cet effet « protecteur ».

Une étude a été menée sur 746 enfants. On a découvert que l’exposition à des chiens ou des chats pendant la grossesse modifie la flore intestinale du nourrisson. Deux bactéries qui ont un effet négatif sur l’obésité sont retrouvées en plus grande quantité chez les enfants nés d’une grossesse en présence d’animaux. Ainsi, le contact avec un animal de compagnie pourrait diminuer le risque d’obésité chez l’enfant.

Thierry Battmann

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter
Suivez-nous
À lire aussi