Les 3R dans la recherche pharmaceutique en Europe

Partager cet article

La fédération européenne de l’industrie pharmaceutique, l’EFPIA, publie son rapport 2019 sur les 3R. Le rapport est en langue anglaise.

  • Souhaitant faire connaître son engagement dans la protection des animaux utilisés en recherche, l’industrie pharmaceutique européenne publie le rapport 2019 sur ses actions en faveur des 3R, c’est à dire Remplacer, Réduire et Raffiner le recours aux animaux.
  • Ce rapport très dense se découpe en trois parties :
  • le développement de nouvelles méthodes et pratiques ;
  • la formation et la diffusion de l’information ;
  • l’information du public.

Il contient des dizaines d’exemples d’avancéesd’innovations, d’actions qui peuvent être reproduits par tous les établissements destinataires ou simplement lecteurs du rapport.

Parmi ces exemples on peut citer :

  • la suppression de l’exigence réglementaire du recours au test de toxicité anormale chez la souris ou le cobaye par l’OMS pour les vaccins et les produits biologiques ;
  • l’hébergement en groupes plutôt qu’individuellement des primates et des chiens pour les études de métabolisme ;
  • l’utilisation d’organoïdes in vitro plutôt que de souris pour l’étude de tumeurs ;
  • le développement des formations et des séminaires sur les 3R ;
  • la multiplication des Prix pour les initiatives 3R ;
  • l’organisation de journées d’information (Biological Research Awareness Day ou BRAD) sur la recherche animale et de dialogue avec le public et les associations.

Le rapport donne aussi une liste de dix compagnies qui publient un rapport annuel sur les 3R.

Lien vers le rapport :
https://efpia.eu/media/412869/efpia-report-2019-putting-animal-welfare-principles-and-3rs-into-action_updated.pdf
Lien vers les quatre rapports précédents et d’autres documents intéressants :
https://www.efpia.eu/about-medicines/development-of-medicines/animal-use-and-welfare/

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter

☝️🧐 13 propositions pour réformer la transparence sur les données de l’utilisation des animaux à des fins ...scientifiques
L’observatoire de l’éthique publique publie une note “Pour une meilleure transparence en matière d’expérimentation animale”

➡️ https://t.co/lJ6S5HrHdy

🐭🧠 #Neurosciences: une étude chez la #souris révèle que le #cerveau stocke au sein de l'hippocampe, les ...souvenirs positifs et négatifs de manière physiquement distincte au niveau cellulaire

https://t.co/nrlBsZzyiu

🐶🧐 #Cancer: Neospora caninum, ce #parasite découvert chez le #chien et également présent chez les bovins, ...pourrait rendre plus efficaces certaines 'immunothérapies

https://t.co/aGBJokmZni

🧠🥦 #Neurosciences et #jeûne: une étude chez la #souris 🐭 révèle le rôle du #cerveau pour induire les ...effets positifis du jeûne
Il serait même possible de le manipuler pour reproduire ces effets sans forcément opter pour une privation alimentaire

https://t.co/aoH2xVyClB

🦍🐒 #Comportement: une étude sur plus de 20 ans décrit les interactions sociales existantes et persistantes ...entre #gorilles et #chimpanzés à l'état sauvage

https://t.co/52Dv3fTv08

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi