Longévité : des résultats impressionnants

Partager cet article

Une étude menée sur des Amish confirme les résultats obtenus sur des souris : une mutation génétique naturelle augmente l’espérance de vie.

Le vieillissement est un facteur de risque pour le diabète et les maladies cardiovasculaires. Malgré la découverte de nombreuses altérations cellulaires reliées à ces maladies, on n’avait pas encore pu identifier une cible thérapeutique.

On sait que la protéine PAI-1 contribue à la sénescence cellulaire in vitro.

On a aussi découvert que l’absence de cette protéine protége des maladies liées à l’âge et prolonge l’espérance de vie sur un modèle souris de vieillissement.

Par ailleurs des études menés chez l’humain ont montré que la résistance à l’insuline et les maladies coronaires étaient reliées à des taux élevés de cette protéine.

S’appuyant sur ces résultats une étude a été menée sur une population Amish isolée dans l’Indiana aux USA, qui présente une fréquence élevée d’une mutation génétique qui entraîne un taux de PAI-1 faible durant toute la vie. Les résultats de l’étude publiés hier, font clairement apparaître qu’un faible taux de la protéine PAI-1 est relié à une espérance de vie prolongée d’environ 10 années.

La publication complète est accessible en ligne.

Un essai clinique de phase II est en cours aux Japon sur une substance qui réduit l’activité de PAI-1 et qui a quadruplé l’espérance de vie de sourisdans un modèle génétique de vieillissement accéléré.

La recherche se poursuit.

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter

🧠🐭#Neurosciences: on sait maintenant comment la #kétamine agit sur le #cerveau
Une étude chez la #souris ...décrit un schéma d'activité neuronale fortement modifié dans le cortex cérébral

https://t.co/iNHnyPgBjO

🧠🐭 #Neurosciences et #prion: une étude chez la #souris montre que la mutation d'une protéine à l'origine de la... maladie de #Parkinson protègerait contre l'atrophie multisystématisée

https://t.co/ckT2Z2OjlZ

💉🧐 #Covid19 et #vaccin: une étude révèle que la #vaccination à 2 doses offre toujours une protection ...significative contre les maladies pulmonaires qui résultent de l'infection chez le #macaque 🐒, 1 an après une vaccination à l'age de 2 mois

https://t.co/MicETvfXTq

🧐🐁 Atrophie musculaire et #cancer: 80% des patients sont atteints de fonte musculaire et 30% d'entre eux en ...meurent
Une étude chez la #souris montre les divers mécanismes de cette perte de tissu musculaire

https://t.co/rELyJfVAX4
https://t.co/4rYUPT3GMo

🧠🐀 #Autisme: une étude chez l'humain et le #rat permet de mieux comprendre les mécanismes moléculaires liés ...au #TSA
Une histoire de récepteurs du glutamate?
via @Inserm

https://t.co/gweYpM3Rml

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi