Une Charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques signée aux Pays-Bas

Partager cet article

Une Charte de transparence sur le recours aux animaux à des fins scientifiques vient d’être signée aux Pays-Bas par une quinzaine d’acteurs de la recherche biomédicale. Les signataires néerlandais (universités, centres médicaux universitaires, instituts scientifiques et associations) rejoignent ainsi le Royaume-Unil’Espagnele Portugalla Belgique, la France, et l’Allemagne qui ont lancé des initiatives similaires.

L’objectif de ces chartes est de créer un climat plus ouvert et surtout plus transparent autour de l’utilisation des animaux dans la recherche, un sujet qui conduit généralement à des positions diverses dans la société, les médias et la politique. Il est en effet aujourd’hui indispensable de permettre à chaque citoyen d’avoir une information complète, claire et exacte sur les raisons et les conditions de recours aux animaux, sur le cadre réglementaire de cette utilisation ainsi que sur les progrès scientifiques et médicaux qui en découlent.

Tout comme les chartes déjà signées dans différents pays européens, la Charte néerlandaise est axée autour de 4 engagements :

  1. Expliquer clairement quand, comment et pourquoi les animaux sont utilisés dans la recherche
  2. Diffuser l’information auprès du grand public et des médias
  3. Permettre au public de s’informer sur la recherche impliquant des animaux et la réglementation qui la régisse
  4. Rendre compte chaque année des progrès réalisés

Gageons que ces premiers quinze signataires seront bientôt rejoints dans leur initiative par d’autres acteurs impliqués dans la recherche animale aux Pays-Bas.

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter

🧠🐭#Neurosciences: on sait maintenant comment la #kétamine agit sur le #cerveau
Une étude chez la #souris ...décrit un schéma d'activité neuronale fortement modifié dans le cortex cérébral

https://t.co/iNHnyPgBjO

🧠🐭 #Neurosciences et #prion: une étude chez la #souris montre que la mutation d'une protéine à l'origine de la... maladie de #Parkinson protègerait contre l'atrophie multisystématisée

https://t.co/ckT2Z2OjlZ

💉🧐 #Covid19 et #vaccin: une étude révèle que la #vaccination à 2 doses offre toujours une protection ...significative contre les maladies pulmonaires qui résultent de l'infection chez le #macaque 🐒, 1 an après une vaccination à l'age de 2 mois

https://t.co/MicETvfXTq

🧐🐁 Atrophie musculaire et #cancer: 80% des patients sont atteints de fonte musculaire et 30% d'entre eux en ...meurent
Une étude chez la #souris montre les divers mécanismes de cette perte de tissu musculaire

https://t.co/rELyJfVAX4
https://t.co/4rYUPT3GMo

🧠🐀 #Autisme: une étude chez l'humain et le #rat permet de mieux comprendre les mécanismes moléculaires liés ...au #TSA
Une histoire de récepteurs du glutamate?
via @Inserm

https://t.co/gweYpM3Rml

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi