Nouvelle vie pour trois macaques crabiers réhabilités par le GRAAL au parc-refuge les Terres de Nataé

Partager cet article
image_pdf

Cet article a été écrit en partenariat avec le GRAAL

Tôt dans la matinée du jeudi 16 novembre, Carrie a fait son entrée au parc-refuge des Terres de Nataé. Le lendemain, vendredi 17 novembre, ce sont Nevia et Tilde qui ont passé les portes du parc-refuge. Ces trois femelles macaques à longue queue (espèce aussi connue sous le nom de macaque crabier) ont été réhabilitées par l’association GRAAL et accueillies par son partenaire les Terres de Nataé

Carrie est née en 2008, elle a servi l’expérimentation pendant près de six ans dans un laboratoire belge. Nevia et Tilde, quant à elles, sont nées en 2017 et restées dans leur unité de recherche en Italie pendant deux ans. Les laboratoires de Carrie, Nevia et Tilde, ont pris contact avec le GRAAL il y a quelques mois dans l’objectif de leur offrir une retraite. Le GRAAL et son partenaire les Terres de Nataé ont répondu présents ! Trois réhabilitations d’envergure internationale en deux jours !

Leur intégration s’est bien passée, les trois primates vont bien et s’acclimatent paisiblement. Elles rejoindront prochainement Ketua, Malili, Mata, Manchu (réhabilités fin 2022), Apollon et Madame (réhabilités en avril 2023) dans leur volière aux Terres de Nataé. Tous réhabilités par le GRAAL, ils profitent ensemble de leur retraite bien méritée. La construction de cette volière pouvant accueillir une dizaine d’individus a été rendue possible grâce à la générosité du grand public, du GRAAL, des Terres de Nataé, d’entreprises partenaires et des laboratoires. Le projet a pour objectif de permettre aux laboratoires d’offrir une retraite aux primates ayant été utilisés dans leurs recherches au sein des Terre de Nataé par l’intermédiaire du GRAAL. L’ambition est donc de pouvoir placer à terme une trentaine de primates aux Terres de Nataé.

Le GRAAL et les Terres de Nataé : qui sont-ils ?

Le GRAAL (Groupement de Réflexion et d’Action pour l’AnimaL), à l’origine du concept de retraite d’animaux de laboratoire, réhabilite des animaux issus des unités de recherche depuis 2005. L’association qui vient de fêter ses 26 ans a offert une retraite à près de 7000 animaux toutes espèces confondues. Chiens, chats, primates, rats, souris, lapins, poissons, chevaux, cochons, brebis… Grâce à son travail en collaboration avec les laboratoires et les structures d’accueil, le GRAAL ne laisse aucun animal sur le carreau. Partenaire du GRAAL depuis fin 2022, les Terres de Nataé est un parc-refuge de préservation des espèces les plus menacées. Basé à Pont-Scorff dans le Morbihan, le parc est le principal allié du GRAAL pour la réhabilitation de primates issus des unités de recherche.

Contact et soutien

image_pdf
Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur X

☢️🐭 @Reporterre s'est rendu à l' @IRSNFrance Fontenay-aux-Roses pour vous faire découvrir les travaux de ...recherche sur la radioactivité et plus précisément celle dans le cas d'une exposition prolongée. Pour explorer un peu plus le sujet, c'est par ici
👉

📣😴 Savez-vous ce qu'est la fatigue compassionnelle qui touche le secteur de la recherche animale ? Nous avons ...diffusé un appel à témoins afin d'en savoir plus sur les symptômes, les causes et les solutions de ce trouble. Découvrez les témoignages
👉 https://t.co/w4HJ2U6RFe

🙏 Un grand merci à @CorinneVignon d'être venue visiter des animaleries de recherche à Marseille et d'avoir ...échangé avec les équipes @CNRS et @Univamu 🐒🔬

4

🕵🏻‍♂️❌ Staging, lies, denial of reality, misleading images... We take a look back at One Voice's ..."investigation" into macaque farms in Mauritius 🐒🏝️🇲🇺. Thank you to the breeders, researchers, vets and scientists who helped us! 🙏
👉

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi