Pourquoi tester les produits médicaux sur des animaux ? Une note de la FDA

Partager cet article

La Food and Drug Administration des USA (FDA) a mis à jour le 22 août sa page d’information sur l’utilisation réglementaire d’animaux pour l’évaluation des produits médicaux.

__________________________________

Les animaux sont dans certains cas utilisés pour évaluer les médicaments, les vaccins, les produits biologiques ou les dispositifs médicaux. C’est une nécessité scientifique et sanitaire et une contrainte réglementaire.

Concernant les médicaments, vaccins et produits biologiques, l’objectif est d’évaluer leur passagedans le sang, leur dégradation puis leur excrétion par l’organisme ainsi que leur toxicité.

Concernant les dispositifs médicaux, l’objectif des tests sur animaux est de vérifier le bon fonctionnement du dispositif en contact avec les tissus vivants et l’absence d’effet nuisible (biocompatibilité).

Quand un dispositif est composé de matières dont la bonne biocompatibilité avec les tissus humains est connue (acier inoxydable, céramique) aucun essai sur animaux n’est réalisé. Ce qui n’est pas le cas en présence de nouveaux matériaux.

La FDA rappelle que les Bonnes Pratiques de Laboratoire (BPL) s’imposent à tous les établissements qui réalisent des tests sur animaux dans le cadre réglementaire. Ces BPL intègrent de nombreuses exigences en ce qui concerne les conditions d’hébergement et d’utilisation des animaux. Des inspections rigoureuses sont menées. Le non-respect des BPL peut mener au refus de l’étude ou à la disqualification de l’établissement. C’est aussi le cas en Europe.

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter

🍭🍰 L'absence de certaines bactéries intestinales (Lactobacillus) pousse la #souris 🐁 à manger des aliments ...riches en #sucres (saccharose)
Une nouvelle preuve que le micrbiote intestinal influence le comportement frénétique vers les friandises sucrées

https://t.co/f5bm38tbwL

🧠🐭#Neurosciences: on sait maintenant comment la #kétamine agit sur le #cerveau
Une étude chez la #souris ...décrit un schéma d'activité neuronale fortement modifié dans le cortex cérébral

https://t.co/iNHnyPgBjO

🧠🐭 #Neurosciences et #prion: une étude chez la #souris montre que la mutation d'une protéine à l'origine de la... maladie de #Parkinson protègerait contre l'atrophie multisystématisée

https://t.co/ckT2Z2OjlZ

💉🧐 #Covid19 et #vaccin: une étude révèle que la #vaccination à 2 doses offre toujours une protection ...significative contre les maladies pulmonaires qui résultent de l'infection chez le #macaque 🐒, 1 an après une vaccination à l'age de 2 mois

https://t.co/MicETvfXTq

🧐🐁 Atrophie musculaire et #cancer: 80% des patients sont atteints de fonte musculaire et 30% d'entre eux en ...meurent
Une étude chez la #souris montre les divers mécanismes de cette perte de tissu musculaire

https://t.co/rELyJfVAX4
https://t.co/4rYUPT3GMo

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi