đŸŽ™ïž Un serious game pour sensibiliser aux mĂ©thodes alternatives Ă  l’expĂ©rimentation animale

Partager cet article
©Altertox
image_pdf

Altertox, une PME bruxelloise crĂ©Ă©e en 2012, s’est engagĂ©e Ă  promouvoir les alternatives aux essais sur les animaux et le principe des 3R (Remplacer, RĂ©duire, Raffiner) Ă  travers diverses activitĂ©s telles que la formation, la communication et le consulting. RĂ©cemment, elle s’est lancĂ©e sur le marchĂ© du serious gaming avec la TATAbox. Nous avons interrogĂ© François Busquet, CEO et fondateur d’Altertox, et Valentin Salamone, training manager, pour en savoir plus.

François Busquet et Valentin Salamone – ©Altertox

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

François Busquet : AprĂšs avoir Ă©tudiĂ© Ă  l’École nationale de technologie des biomolĂ©cules de Bordeaux (ENSTBB), j’ai effectuĂ© un doctorat en toxicologie chez Merck KGaA Ă  Darmstadt, en Allemagne. Lors de ce doctorat, j’ai mis au point un test de criblage permettant d’identifier des substances susceptibles de causer des anomalies congĂ©nitales Ă  partir d’Ɠufs de poissons zĂšbres.  C’est ainsi que j’ai dĂ©couvert les alternatives Ă  l’utilisation des animaux dans la recherche. Par la suite, j’ai travaillĂ© comme post-doc dans un dĂ©partement du laboratoire de rĂ©fĂ©rence de l’UE pour les alternatives Ă  l’expĂ©rimentation animale (EURL ECVAM) oĂč j’ai participĂ© Ă  la coordination de la validation d’un test rĂšglementaire OCDE connu dĂ©sormais sous le numĂ©ro de ligne directrice 236.

Valentin Salamone : AprĂšs une licence en Biologie Cellulaire et Physiologie des Organismes (BCPO), j’ai rejoint le Master Éthique et SociĂ©tĂ© du Centre EuropĂ©en d’Enseignement et de Recherche en Éthique (CEERE) Ă  l’UniversitĂ© de Strasbourg. Durant ces deux annĂ©es, j’ai Ă©tudiĂ© la transcription de la directive europĂ©enne 2010/63/EU dans le droit français et le rĂŽle des comitĂ©s d’Ă©thique dans l’Ă©valuation des projets de recherche impliquant l’utilisation d’animaux Ă  des fins scientifiques, notamment le principe de Remplacement.

Comment vous en ĂȘtes venu Ă  crĂ©er Altertox ? 

F.B. : j’ai crĂ©Ă© Altertox en Belgique il y a 10 ans, faute de pouvoir mettre Ă  profit en France mon expĂ©rience professionnelle acquise dans les 3Rs au niveau europĂ©en et en particulier le Remplacement. Cette discussion a trop longtemps Ă©tĂ© repoussĂ©e en France, mĂȘme si la situation s’amĂ©liore progressivement avec les moyens mis Ă  disposition pour la crĂ©ation du centre FC3R. C’est un pas de plus dans la bonne direction. De notre cĂŽtĂ©, depuis la crĂ©ation d’Altertox, nous cherchons Ă  proposer des solutions pour dĂ©passer les constats et manquements sur les 3Rs en Europe, que ce soit en termes de services ou de produits.

Pouvez-vous nous présenter Altertox et ses activités en général ?

F.B. : Historiquement, Altertox s’est principalement concentrĂ© sur des activitĂ©s de lobbying avec le Parlement EuropĂ©en pour le compte de deux laboratoires de recherche : CAAT (Center for Alternatives to Animal Testing) à l’universitĂ© Johns Hopkins aux États-Unis et l’universitĂ© de Constance en Allemagne. Au fil du temps, nous avons Ă©tendu nos activitĂ©s Ă  la formation, la communication, la dissĂ©mination ou le consulting sur la validation avec PEPPER en France. Plus rĂ©cemment, nous avons Ă©galement dĂ©veloppĂ© des supports Ă©ducatifs pour les Ă©coles et le grand public, pour des Ă©vĂ©nements tels que la FĂȘte de la science ou des journĂ©es portes ouvertes. Depuis 2021, Altertox est frĂ©quemment sollicitĂ© pour intĂ©grer des consortiums de recherche europĂ©enne focalisĂ©s sur les mĂ©thodes alternatives dĂ©diĂ©es au remplacement. Ainsi, Altertox participe à Precisiontox, Ontox et Panoramix oĂč nous sommes en charge de la communication, de la dissĂ©mination et de la formation.

©Altertox

Vous avez lancé un serious game, TATAbox pour sensibiliser aux méthodes sans animaux. Pouvez-vous nous le présenter ?

V.S. : TATAbox est un serious game sous la forme d’un jeu de plateau pouvant rassembler de 2 Ă  4 joueurs pour une durĂ©e de 15 Ă  30 min. Les joueurs vont plonger dans l’univers des alternatives Ă  l’expĂ©rimentation animale en incarnant un(e) scientifique cherchant Ă  dĂ©velopper et faire valider une mĂ©thode n’impliquant pas l’utilisation d’animaux. Le jeu a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© en anglais, mais peut ĂȘtre traduit sur demande. 

TATAbox est destinĂ© Ă  un public professionnel. Le jeu rĂ©vĂšle tout son potentiel face Ă  des groupes directement liĂ©s Ă  cet enjeu : Étudiants en licence et master, doctorants et Post-doc, chercheurs expĂ©rimentĂ©s, ONG, lĂ©gislateurs, comitĂ©s d’éthique, structures chargĂ©es du bien-ĂȘtre animal, etc.  DiffĂ©rents scĂ©narios d’apprentissage sont disponibles selon le niveau de connaissance sur les mĂ©thodes alternatives et le public ciblĂ©.

Quels sont les bénéfices observés suite à la mise en place de la TATAbox dans un établissement ?

V.S. : La TATAbox est un outil qui permet d’obtenir des informations Ă©lĂ©mentaires sur les mĂ©thodes alternatives existantes, les principaux acteurs et le processus de validation de ces mĂ©thodes alternatives. Utiliser la TATAbox lors d’ateliers ou des travaux pratiques permet de faciliter le partage de connaissances et d’expĂ©riences entre les participants, d’identifier les avantages et les limites des mĂ©thodes alternatives et de favoriser la gĂ©nĂ©ration d’idĂ©es en groupe.

©Altertox

En plus de la TATAbox, vous proposez Ă©galement Les petits gĂ©nies et Nos amis les NAM1. Pouvez-vous nous en dire plus ?

V.S. : Comme pour la TATAbox, l’objectif de ces deux formats est d’aborder de maniĂšre ludique un sujet complexe. Cela permet d’ouvrir le dialogue avec la prochaine gĂ©nĂ©ration de scientifiques en leur faisant dĂ©couvrir les mĂ©thodes alternatives et leur donner des repĂšres sur la recherche, l’éthique, la nociception, etc. 

« Les petits gĂ©nies » est un quiz familial (Ă  partir de la fin primaire, dĂ©but collĂšge) qui se veut accessible Ă  tous. L’objectif est simple : tester ses connaissances de maniĂšre ludique sur diffĂ©rentes thĂ©matiques telles que la biologie, les animaux dans les laboratoires ou les mĂ©thodes alternatives. 

« Nos Amis les NAM Â» est un livret de jeux (mots croisĂ©s, jeu des 7 erreurs, labyrinthe, jeu de l’oie, bande dessinĂ©e et plus encore) Ă  partir de 6 ans. 

Comment passer commande ?

V.S. : Pour passer commande, il suffit d’adresser un mail Ă  valentin@altertox.be. Altertox propose des dĂ©mos de 30 min en ligne afin de permettre Ă  toute personne intĂ©ressĂ©e de dĂ©couvrir les diffĂ©rents formats et leurs diffĂ©rentes applications. 

image_pdf
  1. NAM : « New Approach Methodologies » qui désignent les méthodes non-animales
Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur X

đŸ†đŸ§‘â€đŸŠŒIls ont fait remarcher des paraplĂ©giques et ont reçu le prix des personnalitĂ©s Sciences et SantĂ© de ...@LEXPRESS 2024 : GrĂ©goire Courtine et Jocelyne Bloch reviennent sur leur rĂȘve devenu rĂ©alitĂ© grĂące aux souris et aux singes. 🐁🐒
👉 https://t.co/FrRvx3qFbt

đŸ“ș⚛ PET-scan, IRM et Ă©chographie sont trĂšs utilisĂ©s en mĂ©decine đŸ‘€ mais saviez-vous que l'imagerie est ...aussi utilisĂ©e en recherche 🐀 et qu'elle permet de rĂ©duire le nombre d'animaux ? Regardez le webinaire du @FrenchCenter3R pour en savoir plus
👉

đŸŽ™ïžđŸ’ AprĂšs son article sur la gĂ©ostratĂ©gie du macaque, HervĂ© Morin revient sur les coulisses de son ...reportage pour le podcast "L'heure du Monde"
👉

🙏 Un grand merci aux Ă©quipes de @NeuroPSI_saclay d'avoir accueilli @CorinneVignon, de lui avoir prĂ©sentĂ© vos ...recherches et lui avoir ouvert les portes de vos animaleries 🐁🐀🐟🐾🐩‍⬛

4

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi