Alzheimer et Parkinson – Modèles animaux et méthodes alternatives dans l’étude des maladies neurodégénératives

Partager cet article

Comme dans les autres domaines, l’utilisation des animaux dans les neurosciences et la recherche biomédicale reste controversée. L’utilisation des méthodes sans animaux est stimulée par le principe des 3R.  A travers la littérature existante, l’Organisation européenne de biologie moléculaire (EMBO) vient de faire le point pour cartographier le développement et l’adaptation des méthodes sans animaux dans la recherche sur la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson. L’EMBO a pu constater que deux tiers des études s’appuient sur des animaux ou des modèles dérivés d’animaux. Parmi les études sans animaux, la contribution relative des modèles innovants qui peuvent remplacer les expériences sur les animaux est limitée. L’EMBO insiste sur le fait que recherche animale et méthodes sans animaux ne doivent pas être opposées, car le rôle et la valeur scientifique des deux approches sont étroitement liées. Elle conclut que les appels à l’arrêt de toutes les expériences sur les animaux sont prématurés car il n’y a pas suffisamment d’alternatives disponibles et que leur développement est à la traine. Les approches sans animaux doivent faire l’objet d’un suivi objectif, sans préjugés et avec des indicateurs de performance plus robustes.

Source : EMBO

Partager cet article
Catégories
L'actualité de la recherche animale sur Twitter

🧠🐁 La #méningite cryptococcique est une infection fongique du #cerveau et de la moelle épinière qui tue ...+180.000 patients chaque année
Le système immunitaire de la #souris réagit de manière semblable à celui chez l'humain
A suivre
via @animalresearch

https://t.co/BJOYvjuWdF

🦮👃 #Odorat: le #chien est capable de flairer le #stress chez l'humain, par la variation de l'odeur qu'il émet

...https://t.co/D6ThMjwpQE

🐒🐒 #Fratrie: la naissance d'un frère ou d'une soeur induit des changements physiologiques dans la fratrie selon ...@maxplanckpress
La perte d'attention parentale pour les 1ers nés, provoque un #stress chez les jeunes #bonobos.
Un taux de #cortisol x5 !

https://t.co/RJyhwnQAaq

🧐🐒 Le rôle essentiel des #primates en recherche, mis en avant par un article de @semainevet
Retour sur les ...conséquences de l’arrêt de leur transport

https://t.co/LGkaXGmR28

🧠⚡ #AVC: la combinaison d'une stimulation cérébrale et d'un spray nasal à base de #nanoparticules magnétiques ...qui rendent les neurones plus réactifs, améliore la récupération après un AVC chez le #rat 🐀

https://t.co/XJoOS7BQBn

Charger + de tweets
Suivez-nous
À lire aussi